S comme SIERRA



Sac

Les sacs sont partout dans le royaume du rangement. Sac pour l'enveloppe avec des poignées pour la "manutention", sac pour les câbles, sac pour les cartes, sac pour les radios, sac pour les papiers, sac pour les instruments, voire même sac pour le brûleur. Et aussi sac pour le sac d'enveloppe.

Certains pilotes auraient même un sac pour eux-même (un sac de couchage bien sûr !).

Sangles

En Nylon ou Polyester, elles forment "l'ossature" du ballon sur laquelle sont cousus les panneaux. Les sangles verticales supportent les charges tandis que les sangles horizontales font office de sangles "anti-éclatement". On ne manie une enveloppe que par ses sangles (pour éviter les tractions sur le tissu, plus fragile).

Scoop

C'est une pièce de Nomex qui remplace souvent la jupe. Ce scoop entoure le brûleur sous la base de l'enveloppe et ceci sur une demi circonférence. Il porte souvent des traces de brûlure. Ce scoop sert de coupe-vent et permet au vent latéral de s'engouffrer dans l'enveloppe en accompagnant la flamme plutôt que de la coucher.

Scorer, Scoring, Score

"Alors Jean-Marc, tu as scoré ce matin ?"
"Sur la 3 oui, mais sur la 4 c'est pas fameux."
"T'as fait combien ?"
"897 sur la 3 et 265 sur la 4, je suis descendu trop tard"

Chaque épreuve peut rapporter au maximum 1000 points. Pour le calcul de la répartition des points entre les pilotes ayant scoré, on utilise en gros la technique suivante : pour la première moitié des pilotes ayant scoré, le résultat est linéaire selon la performance en mètres. Pour la deuxième moitié des pilotes ayant scoré, le résultat est linéaire selon leur place. Enfin les pilotes n'ayant rien marqué mais ayant participé se partagent les points restants. Ceux n'ayant pas volé marquent 0.

De ces résultats sont enfin déduites les pénalités (pénalités de compétition ou pénalités d'épreuve). Des scores négatifs sont ainsi possibles.

SFACT

Le Service de Formation Aéronautique et du Contrôle Technique est responsable de la formation, de la délivrance des brevets et des qualifications.

Sky-chariot

Cette montgolfière individuelle est peu courante. Elle est réduite à sa plus simple expression. Comme on ne peut pas supprimer grand-chose à part la nacelle sur une montgolfière, c'est ce qu'ont fait les constructeurs. Le pilote est donc assis sur une chaise accrochée à un cylindre, voir sur un cylindre directement.

Les principaux inconvénients ? Le manque d'autonomie (on ne peut pas ajouter de cylindre), le manque de protection à l'atterrissage et le fait de ne pouvoir voler que tout seul (quoiqu'il existe des Sky chariots à deux places) et de ne pas pouvoir faire profiter quelqu'un de sa passion !

On appelle aussi ce type de ballon un "Sky hopper" ou "Cloud hopper";

Solo

C'est le premier moment fort dans la carrière de l'élève-pilote. Seul pour la première fois à bord, angoissé ou exalté, il devra prendre les bonnes décisions sans filet !

Sondage

"Si seulement on pouvait avoir des sondages corrects lors des championnats de France !" (réalisés hors thermiques par exemple).

Le sondage le plus pratiqué est le sondage "Pilot". Un opérateur lâche un ballonnet d'hélium étalonné pour monter de 200 mètres à la minute. Au sol, un équipier suit le déplacement du ballonnet à l'aide d'un théodolite. Les données sont ensuite converties pour donner la direction et la force des vents par couche de 100 mètres. Ces sondages donnent une idée précise des vents et de la situation météorologique lorsqu'ils sont bien réalisés (ballonnets correctement tarés, sondages réalisés hors phénomènes thermiques).

Sonde de température
[Instruments]

Le Nylon (ou le Polyester) des enveloppes est fragile et ne peut pas résister à une surchauffe inconsidérée. Ainsi, passé une certaine température, il faut impérativement cesser de chauffer (cette température dépend des constructeurs : elle peut être 110°C, 127°C ...). Comment connaître la température en haut de l'enveloppe pour être averti du danger ? Deux systèmes existent. Soit des fusibles se détachant à des températures d'avertissement (100°C par exemple) sont fixés au sommet de l'enveloppe, soit le pilote dispose au sommet du ballon une sonde de température reliée à un thermomètre qui prend place dans la nacelle.

Ainsi le pilote peut consulter en permanence la température de son enveloppe. Un système plus pratique vient de voir le jour. Il s'agit d'un détecteur d'infrarouges que l'on pointe vers le sommet de l'enveloppe. Par la détection du rayonnement infrarouge de l'enveloppe, il détermine sa température. Ce système a l'avantage de ne pas nécessiter la mise en place d'un fil reliant la sonde avec le thermomètre. Cependant, les possesseurs de ce matériel le décrivent comme peu fiable.

Soupape
[Parachute] [Enveloppe] [Ligne électrique]

"Arnaud, je crois qu'on va sortir de la carte, dans ce cas on ne va pas scorer. Il faudrait se poser tout de suite."
"Hum, tu as raison, mais nous sommes à 150 mètres du sol, je vais devoir soupaper, ça promet un atterrissage sportif. Tu es prêt ?"

Je tire alors sur la corde de soupape qui fait descendre le grand disque en tissu situé au sommet de l'enveloppe et permets ainsi au ballon de s'alourdir en perdant de la force portante. Au bout de quelques secondes, jugeant notre vitesse de chute suffisante, je relache la corde de soupape. J'ai peut-être tiré un peu trop longtemps. Le ballon chute vite, trop vite aux goûts de Frédéric, mon navigateur durant les championnats. Les yeux exhorbités, les jambes tramblantes, la voix serrée, il me crie :

"Mais on va trop vite, on va s'écraser, chauffe !"

C'est vrai qu'on a touché un peu fort, et de toute façon nous étions en dehors de la carte ... Nous n'avons donc pas scoré. Reste le souvenir d'un atterrissage sportif.

Il existe une soupape aussi bien sur les ballons à gaz que sur les montgolfières. Dans les deux cas, la soupape permet de libérer du gaz porteur, que ce soit pour freiner une montée, accélérer une descente, ou dégonfler le ballon au sol. Les ballons sont quelquefois équipé (cela dépend du volume) d'un second système de dégonflage appelé système de dégonflage rapide ou panneau de déchirure.

Squelch

Il est étonnant de voir le nombre de pilotes n'ayant rien compris à l'utilisation de ce bouton qui prend place sur les radios VHF. Il permet de régler la sensibilité de la réception du signal par rapport au bruit et d'éliminer ainsi les bruits de fond. Mais ce faisant, le signal est moins bien reçu, ce qui peut constituer une gêne quand l'échange radio se fait avec une station éloignée. Dans ce cas, il faut diminuer le squelch pour faciliter la compréhension des interlocuteurs. Contrairement à une croyance répandue, ce réglage n'agit pas sur la puissance d'émission.

R Liste alphabétique T

L'Aérostation à la Française


Arnaud Deramecourt

L'adresse de cette page est : http://aerostation.free.fr/ffa/glo_s.shtml
Dernière mise à jour le 24/08/2000